La nécessité de défendre les familles et de les accompagner dans leur quotidien émerge dès les années trente avec la période de crise. Mais c’est la seconde guerre mondiale qui va générer une véritable mobilisation avec la création du Mouvement Populaire des Familles en 1941 et des Associations Familiales Ouvrières (AFO) partout en France à partir de 1945.

La période de l’après-guerre est marquée par une grave crise du logement et une précarisation de la vie des familles.

En 1959, les AFO, en devenant La Confédération Syndicale des Familles (La CSF), ont affirmé leur volonté d’être un syndicat de la FAMILLE. Pour les militants, il est nécessaire d’avoir une organisation qui, à partir des quartiers et localités, ne doit plus se contenter de défendre les victimes en agissant sur les conséquences. Il faut s’attaquer aux causes. Dans l’Ain, c’est en 1967 que La CSF tel que nous la connaissons aujourd’hui est créée.

En 1972, Bourg en Bresse accueille le congrès national de La CSF qui fête alors son 25ème anniversaire. Elle se donne une structure à caractère syndical en créant les Unions Départementales (UD CSF) et se situe à côté des syndicats professionnels, en tant que syndicat de défense des familles, ouvert aux ouvriers, aux employés, aux fonctionnaires, aux ruraux, aux intellectuels etc… Elle confirme son choix d’une stratégie d’ouverture permettant la construction d’une société nouvelle.

Adhérer à La CSF, c’est se regrouper autour d’idées communes

pour mieux les faire avancer ensemble et faire bouger les choses

pour améliorer le quotidien des familles.